Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Des transports gratuits ? En voilà une riche idée !

Transmis par Kris Ka le 13 janvier 2014

Je propose cet article sur la gratuité dans les transports, à intégrer dans notre programme ?

**
Depuis Terraco le 14 septembre 2012

Dans l'agglomération d'Aubagne, les bus sont gratuits depuis 3 ans. Et ça roule ! L'aventure est relatée dans un livre, qui est aussi une réflexion sur la gratuité comme pied de nez au capitalisme.

La gratuité est chère au coeur des Aubagnais. Par « chère », comprenez « précieuse ». Car depuis le 15 mai 2009, les 103 000 habitants de l’agglomération du pays d’Aubagne et de l’Etoile, dans les Bouches-du-Rhône, n’ont plus à débourser un centime pour effectuer leurs trajets en bus. Cette mesure a fait exploser la fréquentation des transports en commun (+170% en trois ans !), a redonné vie à l’espace public, et a regarni – un peu – les porte-monnaies. Une petite révolution dans une société du tout-marchand, qui mérite que l’on s’y attarde un peu.

Un livre nous y aide. Sorti ce jeudi aux éditions du Diable Vauvert, Voyageurs sans ticket - Liberté Egalité Gratuité est coécrit par Magali Giovannangeli, la présidente de la communauté d’agglomération du pays d’Aubagne et de l’Etoile, et par le philosophe et dramaturge Jean-Louis Sagot-Duvauroux, qui réfléchit depuis plus de vingt ans à la gratuité. Il nourrit sa pensée des autres expériences menées en France.

Car la capitale des santons n’est pas la seule à ne plus faire payer l’accès à ses transports en commun. Une vingtaine de villes et d’agglomérations françaises permettent à leurs habitants de circuler sans débourser. Compiègne, dans l’Oise, a été la toute première, en 1975.

A l’étranger, la capitale estonienne Tallinn, devrait l’instaurer l’an prochain.

Lire la suite :
http://www.terraeco.net/Des-transports-gratuits-En-voila,45949.html

***
Complément d'info - Un article pioché sur Carfree le 15 février 2013

La gratuité des transports en commun, un virage durable

L’idée des transports en commun gratuits peut apparaître comme utopiste et irréalisable. Mais pourtant de nombreuses agglomérations font la transition et le choix de ce système. Une gratuité complète du réseau de bus, de RER et de métro sur le territoire francilien est-elle envisageable? Pour cela, je vais étayer quelques arguments qui constituent la base de ma réflexion.

Aujourd’hui, la part des déplacements est importante dans nos vies, très importante. Nous nous déplaçons quotidiennement. La moyenne en Ile-de-France est d’environ 1H30 par personne, tous modes de déplacements confondus. Je vous laisse imaginer les problèmes de pollution que cela engendre. Les déplacements en voiture sont ceux qui polluent le plus, c’est bien connu.

Pour des raisons environnementales, il est nécessaire de favoriser les déplacements doux (vélos, marche à pied, roller, etc.).

Mais soyons raisonnable, les déplacements se font la plupart du temps sur des grandes distances qui nécessite un déplacement plus rapide.

Les embouteillages, les encombrements et les engorgements, bref les bouchons sont extrêmement nombreux en région parisienne. Dans les agglomérations où la gratuité est mise en place, une augmentation de l’utilisation des transports en commun est mise en avant. Elle se situe entre le doublement et le triplement de l’activité de transport. A terme, en liant des réseaux de bus à haut niveau de services (voies réservées aux bus) et la gratuité, il est possible d’influer sur la saturation du réseau routier.

Lire la suite :
http://carfree.free.fr/index.php/2013/02/15/la-gratuite-des-transports-en-commun-un-virage-durable/

Tag(s) : #Alternatives

Share this post

Repost 0