Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

[Espagne] Burgos - La lutte du quartier ouvrier de Gamonal

Transmis par O.P.A

Depuis La Croix le 16 janvier 2014

Espagne : tensions à Burgos autour d'un chantier urbain

La rénovation d’une artère d’un quartier ouvrier débouche sur la colère des habitants. Ils réclament un meilleur usage de l’argent public.

Lundi, 6 h 30 du matin. Plusieurs centaines d’habitants du quartier ouvrier de Gamonal, à Burgos, jeunes et moins jeunes, se relaient sur l’avenue Vitoria, défiant les températures minimales.

Leur objectif : empêcher la poursuite des travaux pour la construction d’un nouveau boulevard. Cela fait plusieurs mois que les habitants du quartier manifestent pacifiquement.

Mais en fin de semaine dernière, tout a basculé, plongeant Burgos, ville habituellement tranquille, dans la violence nocturne.

Le détonateur ? Le début des travaux. En témoigne une partie de la rue éventrée par les marteaux-piqueurs. Après une énième manifestation des habitants, cette avenue s’est transformée alors en champ de bataille, forces de l’ordre s’opposant à plusieurs centaines de jeunes.

Le bilan est lourd : une quarantaine d’arrestations, une vingtaine de blessés. Les dégâts sont visibles sur cette longue avenue, autrefois l’ancienne route nationale reliant Burgos à la frontière française. Mobilier urbain détruit, façades des succursales de banques attaquées. Seules les boutiques des commerçants ont été soigneusement épargnées.

 « Tu te rends compte, le New York Times et le Washington Post ont même parlé de nous ! », racontent deux amis, alors qu’ils prennent un café dans l’un des bars des alentours. Les incidents de Burgos ont largement dépassé les frontières, provoquant la surprise.

Lire la suite :
http://www.la-croix.com/Actualite/Europe/Espagne-tensions-a-Burgos-autour-d-un-chantier-urbain-2014-01-16-1091037

****
Depuis Avanti le 22 janvier 2014

La lutte du quartier ouvrier de Gamonal a aussi un visage de femme

On a beaucoup parlé et écrit ces derniers jours sur ce quartier de Gamonal de la ville de Burgos et sur la lutte menée par ses habitant-e-s contre un projet de spéculation urbanistique voulu par la municipalité.

On a parlé du mécontentement citoyen, de la corruption, des poubelles incendiées et de violence.

Néanmoins, tandis que certains ont interprété les événements de Gamonal comme un attentat contre la véritable démocratie exercée dans les urnes, des milliers de personnes dans plus de 40 villes de l’Etat espagnol se sont mobilisées ces dernières semaines pour exprimer leur soutien et leur solidarité avec la lutte de Burgos.

Elles ont ainsi démontré que l’épisode de Gamonal n’est pas qu’une simple question locale mais qu’il constitue sans doute la pointe de l’iceberg d’un ras-le-bol et d’un mécontentement généralisés par la crise économique et une caste politique soumise aux intérêts des élites financières.

Pour la première fois, en outre, la tentative de criminalisation de la protestation n’a pas eu d’effet et, loin de condamner les mobilisations, de nombreuses personnes s’y sont reconnues. Le fait que la lutte citoyenne soit finalement parvenue à paralyser le chantier de la municipalité constitue un succès indiscutable.

Mais, comme nous le raconte ici Antea Izquierdo, la véritable victoire a été le processus d’auto-organisation et de renforcement populaire, basé sur le soutien mutuel, la pluralité et la diversité des voix.

Un processus qui marquera sans aucun doute un avant et un après dans la ville de Burgos, dans le quartier de Gamonal et bien au-delà. (Sandra Ezquerra)

Lire la suite :
http://www.avanti4.be/analyses/article/etat-espagnol-la-lutte-du-quartier-ouvrier-de

Tag(s) : #Alternatives, #Par ailleurs

Share this post

Repost 0